Afin de vivre l'échange interculturel de manière concrète, mes parents ont eu le désir de s'investir dans les missions que nous menons au sein de la communauté spiritaine.

L'échange culturelle entre une école française et une école philippine :

Ma mère, institutrice à la retraite, a démarré un échange culturel entre une classe française (école Sainte-Anne de Somain (Nord) - la classe de CM2 de ma tante Blandine Hubert) et une classe philippine (école de Mébolo voisine du séminaire - classe Elementary School, grade 6). Ma mère est donc venue se présenter auprès des enfants, à présenter la France dans le monde et elle a même enseigné quelques mots de français. Ensuite elle a remis les lettres destinées aux enfants philippins. Le silence qui régnait dans la classe lié à la découverte et la rencontre de l'étranger, s'est rapidement transformé en flot de questions et d'échanges autour des photos des enfants français, des photos des monuments de Paris, des paysages français... Cet échange interculturel est une opportunité unique pour ces enfants de s'ouvrir sur le monde ou tout au moins sur une autre culture! La France ne sera plus totalement inconnue pour eux, en tous les cas elle ne fera plus partie des Etats-unis comme c'est souvent le cas selon eux. Ce premier échange a donné l'envie à d'autres, Matthias Ménager un ami enseignant (lui aussi chtimi) a démarré le même type d'échange avec sa classe de l'école primaire de Caudry (59). C'est un vrai plaisir pour moi de voir des liens se tisser entre les Philippines-Mindanao-Iligan et la France. Merci à vous qui vous engagez dans cette voie de l'ouverture et la découverte.

La mise en place d'un chauffe-eau solaire

Quant à mon père, qui a désormais lancé son bureau d'études en construction écologique (Azimut basée à Valenciennes - Nord), il a mis ses compétences au profit d'un projet expérimental à Iligan : la construction d'un chauffe-eau solaire. En effet, depuis plusieurs mois le Père Henri souhaitait un chauffe-eau solaire permettant de faire la vaisselle et laver le linge à l'eau chaude (ce qui réduit la consommation d'eau et de savon grâce à un lavage plus efficace). Mon père est donc venu avec les plans nous permettant de construire notre propre panneau solaire. Nous avons donc construit le panneau solaire. La semaine dernière Vianney (mon frère) et Sylvain (un ami scout) sont venus me rendre visite et en ont profité pour mettre en place le support du panneau solaire. J'ai donc pu connecter ce panneau solaire au réservoir d'eau et à la source. Depuis une semaine maintenant nous avons de l'eau chaude tous les jours... C'est donc un succès sur le plan économique, écologique en particulier en cette période de l'année où nous entrons en saison sèche, il serait dommage de ne pas valoriser l'énergie du soleil qui nous est offerte. C'est aussi un succès sur le plan humain, à travers cette expérience, nous avons su valoriser les compétences de chacun pour les mettre au profit d'un projet durable qui je l'espère pourra se développer. Merci Papa pour ton investissement passionné, professionel et financier, merci Vianney et Sylvain pour l'énergie consacrée à la construction du support, merci Marc pour tes conseils techniques (un ami franco-américain vivant à Iligan qui nous conseillé dans la conception et la recherche du matériel) et merci Jimboy pour l'intérêt et la motivation porté à ce projet .
solar system
travail de collaboration avec Jimboy
Jimboy JB work